.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 maybe i just need to drink your blood.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
werebear
▽ messages : 200
▽ âge : vingt-sept brises envolées.
▽ localisation : à la poursuite du temps perdu.
MessageSujet: maybe i just need to drink your blood.   Dim 15 Nov - 19:21





Fenrir Sullivan

INFORMATIONS

• Nom: Sullivan. • Prénom(s): Fenrir. • Âge: Vingt-sept brises étouffées. • Groupe: Benefactor's minions. • Orientation sexuelle: Bisexuel. • Statut: Célibataire de fer. • Lieu et date de naissance: 6 décembre, en plein milieu de l'Alaska. • Origines: américain aux parents suédois. • Métier: professeur de biologie et scientifique travaillant sur les mutations génétiques. • Arme de prédilection: La hache. • Avatar: Gaspard Ulliel.
CARACTÈRE

Les yeux bercés par cette douce folie, tu observes ces peintures rougeâtres tâcher ta chemise blanche. Et tu souffles, exaspéré par cet échec. Les sourcils froncés, tu retires tes gants de chirurgien dans cet endroit trop sombre. Éclairé par la seule lumière d’un néon grésillant, tu renifles et grimaces sous l’odeur de chair cramée flottant dans l’air. T’as envie de gerber mais paradoxalement tout ça t’as donné faim. Grand gourmand que tu es, tu ne peux t’empêcher de penser à un gigantesque plat de viande grillée. Et toi, éternel monsieur je-sais-tout tu rages à l’idée de ne pas savoir où se trouve le problème. Tu te sens prêt à tout détruire, tu vas tout détruire, un excès de violence parmi tant d’autres. Tu relis tes fiches, tes prises de notes ainsi que toutes tes connaissances accumulées au cours de ces dernières années. Mais rien ne te permet d’expliquer ce carnage. Toute cette curiosité qui t’avait permis de devenir le savant que tu es aujourd’hui, n’avait-elle servie à rien ? Toi qui rêvais d’un grand avenir, d’une vie sans défauts, d’un monde meilleur. Cet enfant plein d’ambitions avait-il disparu ? Et tu reprends tes fiches entreposées sur la table glacée, tu les relis une fois de plus, méticuleusement. Tu revois dans ton esprit chacun de tes mouvements, chacune des réactions du sujet – tu calcules. Mais tu vois bien que c’est peine perdu, rien ne sert de s’acharner alors tu restes réaliste et commences à arracher les câbles enfoncés dans l’épiderme du cobaye. Tu penses à te trouver un autre protocole expérimental. Tu penses, encore et encore. Trop, tellement que ça t’assomme. Et comme toujours tu finis par t’endormir, les bras croisés sur l’abdomen ouvert de la jeune femme, la tête posée sur sa gorge tranchée. Un sadisme, une cruauté, une insensibilité qui te ronge et te protège.

Anecdotes

01. t'as cette mauvaise habitude de fixer les gens, on sait pas trop qu'est-ce qui se passe dans ta tête dans ces moments. mais ce dont on est sûr c'est que tes neurones tournent à plein régime - tout le temps. tu tentes de percer à jour chacun de tes interlocuteurs, comme si cela était une question de vie ou de mort. tu les dévisages, tu t'imprègnes de leur odeur, de leur nombre de battement de cœur. observateur enchainé à son monde destructeur.  02. tu stresses, t'angoisses pour un oui ou pour un non. ton pouce accroché à tes lèvres, tu dévores ta propre peau. t'en as marre, t'es fou de rage, tu bouillonnes - tu te grattes la nuque et laisses ton pied frotter contre le sol. t'es mal à l'aise, gêné - alors tu abandonnes tout contrôle sur tes doigts et le tapotement incessant qu'ils produisent contre ton bras. 03. un grognement s'échappe de ton estomac. comme toujours, tu meurs de faim. pourtant tu n'es pas malade, tu as déjà consulté pour voir si quelque chose clochait chez toi, résultat tu aimes simplement manger en grande quantité. alors on te voit souvent entrain de grignoter quelque chose par-ci par-là. ton ex-petite-amie rageait à l'idée que tu ne prennes pas un gramme malgré tout ce que tu avales. toi t'y pensais pas, t'avais seulement faim. alors maintenant, t'as pris l'habitude de te balader avec de la nourriture planquée dans ton sac. 04. les paupières tombantes, les yeux larmoyants, trois bâillements plus tard et te voilà déjà endormi. pour ça aussi tu as consulté, mais non tu n'es toujours pas malade. alors t'as compris, c'est ton côté animal qui te pousses à dormir plus souvent que le commun des mortels. t'aimes bien dormir, ça t'aides à réfléchir, à calmer tes pulsions parfois oppressantes. il te suffit d'avoir une heure creuse dans ton emploi du temps pour t'endormir aussitôt, les gens sont souvent étonnés par ta capacité à t'endormir dans n'importe quelle situation ou endroit. après tout qui ne le seraient pas en te voyant dormir en plein milieu d'un club de strip-teaseurs. 05. et puis t'as ces passions macabres. tandis que certains rêvent d'un bel amour aux milles couleurs, toi tu te délectes des images sanglantes défilant sous tes paupières. tu deviens fou amoureux de chaque corps inerte passant sous tes doigts, tu ne te considérerais pas comme un nécrophile - tu es simplement fasciné par la beauté des morts.  06. une virilité trop présente, un besoin incessant de montrer sa force. t'es toujours prêt à parler avec tes poings et pour cause, tu aimes ça tout simplement. tu jubiles à l'idée de sentir des os se fissurer sous tes doigts puissants. tu provoques, tu cherches la bagarre tout en sachant qui en sortira vainqueur. 07. t'es un type détestable, tu le sais, t'es haïssable. quand tu t'attaches à quelqu'un, tu ne le lâches plus - t'en deviens tout simplement accro. ça devient une drogue pour toi, tu agis comme un psychopathe, un harceleur et tu te mets même à traquer cette personne aimée. possessif à en mourir, tu sais que c'est mauvais pour toi, que ça peut en effrayer certains et pourtant tu ne peux t'en empêcher. quand tu aimes, tu aimes. 09. et puis t'es un type plutôt voir carrément incrédule. en fait tu crois en rien, la religion, les légendes - tout ça tu t'en balances. tu penses que la vie se trouve dans les livres de sciences, peut-être que c'est à cause de ces pensées-là que t'as pas vraiment eu d'enfance. t'es plus du genre je ne crois que ce que je vois, faut dire que t'as plutôt mal encaissé l'existence des créatures surnaturelles et tu l'as toujours pas digéré à vrai dire. 10. Tu ne supportes pas vraiment l'alcool, quand tu peux éviter d'en boire tu le fais. Pourtant on peut te croiser dans des bars, spécialement quand les choses vont mal autour de toi. 11. les autres enseignants te voient sûrement comme le pire de tous, trop franc, trop grossier... tout ça parce que tu ne rentres pas dans les conformités de l'enseignement. si les professeurs te détestent, les élèves eux par contre te voient sûrement comme l'un des meilleurs profs du lycée. t'es un peu le prof-pote, celui qui rigole pour une bonne ou une mauvaise réponse, celui qui insulte le petit malin du fond... tu sais que t'es pas un exemple, mais t'es jeune et con. 12. et y a cette partie de toi que tu caches, trop humaine pour la créature que tu es devenu. cette part folle qui te pousse à faire des choses qui ne te ressemblent pas. cette voix qui t'ordonnes de te montrer parfois gentil et compatissant. mais bon, le plus souvent tu fais le sourd.


questions

Pourquoi ton personnage s'est-il laissé entraîner dans une chasse aux créatures par le Bienfaiteur? Manque d'argent? Soif de sang? Dis-nous tout. une haine éternelle que tu voues à ces bêtes qui t'ont rendu tel que tu es aujourd'hui. une envie de perfection qui te ronge chaque jour s'écoulant sur cette terre. si tu as accepté de devenir un toutou du Bienfaiteur c'est tout simplement pour servir tes propres intérêts. tu souhaites éradiquer l'espèce surnaturelle - trop défectueuse à tes yeux. mais tu cherches aussi à financer tes expériences, ces expériences qui tu le souhaites changeront le futur. tu sais qu'un jour, ton nom apparaitra sur cette liste maudite. tu sais alors que celui que tu as aidé se mettra à te chasser mais qu'importe, à ce moment tu auras déjà terminé tes projets malsains.

Que pense ton personnage des créatures surnaturelles? Les voit-il comme des abominations? Des anomalies? Des créatures diaboliques? Est-il jaloux de leurs capacités? des erreurs à corriger, des fausses notes à rectifier, des essais à améliorer. tant de défauts en de si petits corps, tu en perds la tête rien que d'y penser. et ça te rend encore plus fou rien qu'à l'idée que toi aussi, tu es une de ces choses. tu évites ces monstres quand tu en as la possibilité mais tu sais qu'ici, à Beacon Hills, les surnaturels sont maîtres de tout.

Avant d'être contacté par le Bienfaiteur, ton personnage avait-il déjà tué? Qu'-a-t-il ressenti la première fois qu'il a ôté la vie à quelqu'un? tuer, un passe-temps parmi tant d'autres. tu as commencé très jeune, trop jeune. ça a commencé par des expériences ratées sur des rats puis le tour des surnaturels ne tarda pas à venir. des innocents, des innocents qui te valent ces sombres yeux bleus lorsque ton côté animal prend le dessus. tuer par nécessité, oui. mais pas seulement, tu aimes sentir les âmes s'échapper entre tes doigts de meurtrier. tu te souviens encore de la première fois que tu as arraché la vie de quelqu'un, tu aurais pus te sentir triste, effrayé, dégoûté, paniqué... tu étais simplement ennuyé à l'idée de trouver un moyen de te débarrasser du corps.


et derrière l'écran?

• Pseudo: INSANE • Prénom: ayan • Âge: sixteen. • Comment as-tu connu le forum?: prd. • Qu'en penses-tu? Des critiques?: vous êtes beaux. • Autre chose à dire?: :lit:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werebear
▽ messages : 200
▽ âge : vingt-sept brises envolées.
▽ localisation : à la poursuite du temps perdu.
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Dim 15 Nov - 19:22





once upon a motherfucker...


6 décembre 1988 ; T’as les yeux de ta mère et la bouche de ton père. Ça rigole, ça félicite et ça pleure de joie. Tu passes entre toutes les mains de cette nouvelle famille. On t’embrasse ici, on te câline là. Toi, tu pleures, tu veux pas tout ça. T’es effrayé par ces gens dont tu ne connais rien, alors tu cries d’autant plus fort pour qu’ils répondent à ta seule volonté. On dirait qu’ils ont compris, ton père te reprend dans ses bras musclés – trop pour un petit corps comme toi, il te serre trop fort, t’étouffes. Et tes pleurs continuent de résonner dans le minuscule chalet, il y en a qui commence à partir, d’autres râlent et ton père, lui, il sourie simplement parmi tout ce brouhaha. Tu as arrêté de pleurer à la simple vue de ce sourire, te voilà déjà fou amoureux de tes chers parents. Tu les aimes et ils t’aiment tout aussi inconditionnellement. Une famille heureuse dans ces grandes montagnes d’Alaska. Et tu rejoins le sein de ta mère, ton père à vos côtés. Il n’y a plus d’inconnus dans la pièce, tu peux enfin baisser tes gardes et tu fermes tes paupières trop lourdes sous la douce voix de ta famille. « Bienvenue au monde min vackra barn. »

15 juillet 1993
; Près de chez toi, y a les grands lacs aux innombrables légendes, les sommets des montagnes qui chatouillent les nuages, les forêts de sapins qui dansent à la nuit tombée… Y a toutes ces choses et puis, y a ce chalet perdu au milieu d’une clairière à l’abri des mauvais regards. Petit chalet, petite famille, grand bonheur. Tu te juges être l’enfant le plus heureux du monde, tu n’as peut-être pas tort. Tu passes tes journées à courir pieds nus dans les bois de conifères, tu poursuis les animaux sauvages et nages avec les saumons du rivage. Un enfant sans limites, un enfant dont les rires résonnent à travers les montagnes de l’Alaska. Parfois tu décides de suivre ton père quand il va couper du bois, parfois tu décides de suivre ta mère quand elle va vendre en ville les récoltes de la semaine. Toi, tu n’aimes pas vraiment la ville. Trop bruyante, trop fausse, trop hideuse. Tu préfères tes forêts aux milles senteurs. Tu vas sur tes cinq années de vie, certains de ton âge côtoient déjà les écoles mais toi, tu vis trop loin de tout ça alors ce sont tes parents qui t’apprennent tout ce que tu as à savoir. Rapidement tu te montres être un enfant surdoué, tes parents ils sont fiers mais ils ont peur. Au fond, ils savent déjà que ta vie sera difficile. « Mod monster som vill klättra berget. »

21 février 1999 ; T’as onze ans, déjà. Maintenant tu vas à l’école, t’aimes pas ça aller à l’école. Tu aimes pourtant apprendre mais devoir faire face à tes camarades trop méchants, ça commence à te faire peur. Ils se moquent de toi sans arrêt, vous êtes différents et la différence ils la supportent pas. La dernière fois ils t’ont enfermé dans les toilettes à cause de ton accent suédois trop marqué et de tes lunettes trop rondes. D’ailleurs tes lunettes, ils les ont cassés. Tu sais pas encore comment tu vas l’expliquer à tes parents, tu vas sûrement mentir – dire que tu es tombé dessus pendant que tu jouais dans la cour de récréation. Au fond tu aimerais que ce soit la véritable raison mais tu ne joues même pas durant la récréation, pour ça il te faudrait des amis. Peut-être que la seule chose positive qui peut t’arriver une fois à l’école c’est d’être le premier de la classe et encore tu n’en es pas certain. Les autres élèves te jalousent, toi et tes bonnes notes, les professeurs quant à eux te regardent d’un œil mauvais – ne supportant pas ton côté je-sais-tout mais une fois de plus ce n’est que de la méchanceté humaine. Et toi, t’y fais face comme tu peux. Trop jeune pour savoir se défendre, trop vieux pour pouvoir te réfugier derrière tes parents. Cruelle est la vie quand on marche en sens inverse. « en dyster framtid för ett svagt barn. »

14 décembre 2005 ; Les années défilent et pourtant rien ne change dans ta vie. Tes notes restent toujours excellentes, tu n’as toujours aucun amis – vu comme un geek à cause de tes lunettes toujours aussi grosses, tu es toujours moqué à cause de cet accent trop fort. Rien de formidable ou d’abominable ne s’est passé au cours de ces dernières années. Du moins, tout ça c’était jusqu’à aujourd’hui. Jusqu’à ce que tu la rencontres elle, Nita. Elle est amérindienne, elle est douce, elle te comprend. Et toi tu l’aimes Nita. Tu ne cesses de parler d’elle à longueur de journée. Nita et ses cheveux corbeau, Nita et ses yeux nuageux, Nita et sa peau colorée, Nita et sa voix rassurante… Et Nita, tu l’as invité chez toi ce soir, t’en as rêvé toute la nuit et c’est enfin le moment. Elle est là, face à toi, vous souriez et vous vous embrassez sous cette lune trop ronde. Un évènement que tu n’as pas prévu, que tu ne veux pas vivre et pourtant le destin n’a pas fini de s’acharner sur toi. La belle Nita, elle a disparu laissant la place à un ours au pelage diabolique. Y a ces yeux jaunes qui veulent te dévorer, y a cette odeur de sang qui flotte dans l’air, y a ces cris qui te sont trop familiers, y a ces bouts de chair sur les murs et y a cette morsure qui te bouffe l’épaule gauche. En à peine quelques minutes, te voilà devenu orphelin et transformé en un être sans nom. « när ondskan lurar i ansiktet av kärlek. »


26 août 2009 ; Quatre ans, quatre années d’enfer pur. Tu lui en veux à ta Nita, tu la hais. Elle t’a transformé en ce monstre avant de t’abandonner et de massacrer toute ta famille. Alors t’as dus apprendre à te contrôler seul, tu t’es enchainé à ces poteaux pendant des nuits entières pour ne pas tuer de pauvres innocents. T’as sus rapidement comment maitriser tes sens trop développé. Et t’as été ami avec un loup-garou, c’est à ce moment que tu as remarqué à quel point tu étais différent d’eux. Et tout ça, ça te rend fou de rage. Alors après quatre années de traque intensive t’as eu la chance de te venger, t’as enfin trouvé la coupable de tout tes malheurs et tu comptes bien lui faire payer. Elle a toujours ce même sourire accroché aux lèvres, seulement cette fois-ci elle a les dents couvertes de son sang et non pas celui de tes parents. Tu retires tes griffes de son cœur mort et laisses retomber son corps inerte. Le premier meurtre d’une longue liste. « utfärdar deras död. »

30 janvier 2011
; Dehors, la neige forme une épaisse couche blanche. Il fait déjà nuit et la lune est à son plus haut. Ronde comme possible, tu l’observes de tes yeux bleus – sachant déjà la suite de l’histoire. Tes vêtements forment un petit tas sur le sol, tu te tiens face à cet immense lac dans l’espoir de t’y noyer pendant ta transformation mais tu as arrêté de croire aux miracles depuis déjà trop longtemps. Ton corps marqué par tous les combats auxquels tu as dus faire face. Ces blessures, elles cicatrisent mais ne te quitteront jamais – vous êtes liés et ne formez qu’un. Alors tu sens les effets de la pleine lune te transpercer comme un millier d’aiguilles. Ça commence par un grognement rauque, puis par des craquements d’os indiquant le dédoublement de ta masse corporelle, vient ensuite l’apparition de ce pelage châtain et de ces crocs terrifiants. Tes ongles disparaissent sous de longues griffes monstrueuses et tu hurles sous la douleur. Les transformations d’hiver sont les pires, car tu luttes contre toi-même, tu luttes car tu ne veux pas t’abandonner à ce mal qui vit en toi. Elles sont les pires car c’est seulement en hiver que tu abandonnes totalement ton humanité pour devenir l’animal que tu hais tant. Mais c’est peine perdu, te voilà déjà entrain d’oublier ta forme humaine pour la carrure épaisse d’un ours. Tu sens ton ouïe s’affiner, les battements de cœur de l’oiseau situé à une vingtaine de mètres te sont maintenant audibles et ton odorat atteint son paroxysme tu parviens à sentir l’odeur de pourriture du saumon mort de l’autre côté du lac. Cependant ta vue baisse, encore et encore. Comme toujours, tu deviens quasiment aveugle durant tes transformations – ne voyant que quelques couleurs et formes étranges. Un mal que tu as sus apprivoiser et que tu compenses par tes autres sens affinés. A côté de toi, de l’aconit tue-loup mais tu n’y fais rien car ce que tu crains, toi, c’est l’ail des ours. Cette plante que tu évites comme tu le peux, cette plante qui a servi à tuer tes congénères. Et tu laisses tes pattes puissantes écraser les herbes humides, tu t’avances jusqu’à apercevoir ton reflet dans la surface du lac. Tu fixes ces yeux trop bleus à ton goût, et tu te demandes si tu as eu raison de tuer ces gens pour assouvir ta vengeance. Mais tu tentes de te dire que ce n'est pas de ta faute, après tout tu n'es qu'un pauvre oméga. « Mer ett monster än ett djur. »

2013 ; Et tu poursuivis tes études en sciences, tu travaillas comme un acharné – rattrapant tes années perdues. Tu étais un génie, tu le savais mais tu recherchais toujours à repousser tes propres limites, à en découvrir plus. Eternel affamé. Tu te spécialisas dans l’étude des ADN et des différents génomes existant. Si t’avais choisis cette branche c’était bien pour une unique raison, trouver le moyen de corriger tes faiblesses en tant qu’ours-garou. Simplement accro à la perfection, au pouvoir et à la puissance. Rapidement tu obtins tous les diplômes nécessaires pour être reconnu comme un scientifique performant. Les gens s’attendaient à te voir travailler dans de grands centres de recherches mais à part ça tu fis l’étonnant choix de quitter tes terres d’Alaska pour devenir professeur de biologie dans la petite ville de Beacon Hills. Toi, seul en connaissait les raisons. Toi, seul en verras la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf
▽ messages : 315
▽ âge : dix-sept ans.
▽ localisation : probablement dans la merde.
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Dim 15 Nov - 21:27

BIENVENUEE :lov: :lov:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
banshee
▽ messages : 160
▽ âge : 17 ans
▽ localisation : Beacon Hills
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Dim 15 Nov - 22:15

Bienvenue :rebond:
Et bon courage pour ta fiche. J'adore ton vava (même si j'ai une petite préférence pour Shia, j'aime bien les barbus :coquin: ) Et Fenrir comme pseudo, c'est juste trop classe. Surtout sur un forum TW :niu:  Hâte d'en savoir un peu plus sur ton joli personnage :blop:

_________________
⊰ Foutrement Votre ⊱
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Dim 15 Nov - 22:21

Je peux souhaiter mon tout premier bienvenue ~
Bon courage pour ta fiche, coeur et paillettes sur ta gueule d'amour!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
human
▽ messages : 59
▽ âge : 17 ans
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Dim 15 Nov - 23:07

Bienvenue parmi nous, Gaspard est un super choix et ton pseudo :lov:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werecoyote
▽ messages : 236
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Lun 16 Nov - 0:59

Mon ours-garou préféré, oui, j'en connais beaucoup tu sais !
Et oui, je sais qu'on est beaux... :globul: :globul: :globul: je suis contente que tu sois parmi nous, j'ai hâte de lire ta fiche, alors bon courage :rebond: btw, ton pseudo :bave:

_________________

Rien n'est permanent, sauf le changement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Lun 16 Nov - 2:30

Welcome here !

hâte de voir ce que ton minion nous réserve !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
werebear
▽ messages : 200
▽ âge : vingt-sept brises envolées.
▽ localisation : à la poursuite du temps perdu.
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Lun 16 Nov - 18:03

Oh merci vous tous pour cet accueil de malade :globul:
J'vous aime déjà :urg: :rebond:
Bon je me dépêche d'avancer cette fiche pour venir vous torturer :hehe:

_________________
 
All I want

In the morning when you wake up I like to believe you are thinking of me And when the sun comes through your window I like to believe you’ve been dreaming of me (c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
druid
▽ messages : 225
▽ âge : vingt ans.
▽ localisation : pas ton problème.
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Lun 16 Nov - 18:20

Bienvenuuue officiellement :swinou:

Comme les copains au-dessus, je plussoie l'avatar et le pseudo :rebond: Et j'ai hâte de voir ce que tu vas nous faire, parce que ces anecdotes suffisent à m'intriguer. :coquin:

_________________
keep haunting me
i wouldn't say that. ✻ the way i see it, every life is a pile of good things and bad things. the good things don't always soften the bad things, but vice-versa, the bad things don't necessarily spoil the good things and make them unimportant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf
▽ messages : 225
▽ âge : 24 années.
▽ localisation : Beacon Hills.
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Lun 16 Nov - 18:55

Ok j'viens poster juste un truc...

T'ES BEAU PUTAIN ! :bave:

Voilà :coquin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werebear
▽ messages : 200
▽ âge : vingt-sept brises envolées.
▽ localisation : à la poursuite du temps perdu.
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Lun 16 Nov - 19:05

Calla ; merciii :rebond: :globul: J'espère ne pas te décevoir :blop:

Derek ; Et toi avec TYLEEEER ?! :123: :lit:
Vas-y continues de baver, ça existe l'ours en moi :coquin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf
▽ messages : 225
▽ âge : 24 années.
▽ localisation : Beacon Hills.
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Lun 16 Nov - 19:09

Huhu :coquin:
Oh oui compte sur moi, je viendrais te quémander un petit lien dès qu'on sera validés :lov:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werebear
▽ messages : 200
▽ âge : vingt-sept brises envolées.
▽ localisation : à la poursuite du temps perdu.
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Lun 16 Nov - 19:54

Un putain de lien même :eh:

_________________
 
All I want

In the morning when you wake up I like to believe you are thinking of me And when the sun comes through your window I like to believe you’ve been dreaming of me (c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf
▽ messages : 225
▽ âge : 24 années.
▽ localisation : Beacon Hills.
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Lun 16 Nov - 20:00

Grave delamort ! :u:

/me retourne faire sa fiche en attendant :urg:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werebear
▽ messages : 200
▽ âge : vingt-sept brises envolées.
▽ localisation : à la poursuite du temps perdu.
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Lun 16 Nov - 20:13

Oui, faut bosser pour avoir ce lien ! :héros: /va faire de même Arrow

_________________
 
All I want

In the morning when you wake up I like to believe you are thinking of me And when the sun comes through your window I like to believe you’ve been dreaming of me (c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Mer 18 Nov - 21:59

WELCOOOOOOOOOOOOOOME BEAU GOSSE :lov: :niu2:
le passage furtif avant que la fiche soit validée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
werebear
▽ messages : 200
▽ âge : vingt-sept brises envolées.
▽ localisation : à la poursuite du temps perdu.
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Mer 18 Nov - 22:01

MERCIIII BELLE GOSSE :blop: :coquin:

_________________
 
All I want

In the morning when you wake up I like to believe you are thinking of me And when the sun comes through your window I like to believe you’ve been dreaming of me (c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werewolf
▽ messages : 315
▽ âge : dix-sept ans.
▽ localisation : probablement dans la merde.
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Jeu 19 Nov - 17:13





tu es validééé !


Félicitations, et encore bienvenue parmi nous, parce que tu es officiellement validé(e) ! Ta fiche était wow. Trop cool. Fenrir a l'air trop badass. 8D je me réjouis de le voir en rp ! et je dis ça parce que t'es un benefactor's minion : hésite pas à répondre à l'event halloween !

Maintenant que la partie la plus compliquée est terminée, tu vas enfin pouvoir t'amuser.  :lalala: Mais tout d'abord, voici les quelques liens qui vont t'aider à t'installer correctement à Beacon Hills, et à te faire ta petite place dans les intrigues. En tout premier lieu, tu peux aller t'assurer que personne ne te piquera ton apparence en allant recenser ton avatar ici, et si tu es une créature surnaturelle, tu peux également aller te recenser ici-même, ainsi que demander à faire partie de la liste du Benefactor par là. Tu peux également consulter la liste en question ici.
Une fois que ceci est fait, tu peux aller trouver un travail ici, te faire une fiche de liens afin de déterminer les relations passées, présentes et futures de ton personnage par là, et répertorier tes aventures ici.
Et bien sûr, si tu as des questions, nos boîtes mps sont grandes ouvertes, ainsi que la partie prévue à cet effet, ici.  :cc:

Voilà, voilà !  :coquin:
Je te souhaite encore une fois la bienvenue, et bon courage pour tout ça, et surtout, HAVE FUN.  :cookie:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
werebear
▽ messages : 200
▽ âge : vingt-sept brises envolées.
▽ localisation : à la poursuite du temps perdu.
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   Jeu 19 Nov - 18:03

Merci pour cette validation éclair ! :lov:
Je m'en vais m'occuper de tout ça et je vous rejoins bientôt en rp :hehe:

_________________
 
All I want

In the morning when you wake up I like to believe you are thinking of me And when the sun comes through your window I like to believe you’ve been dreaming of me (c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: maybe i just need to drink your blood.   

Revenir en haut Aller en bas
 
maybe i just need to drink your blood.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» figurine blood bowl sur internet (comme des troll de glace.)
» Terrain de blood bowl
» Blood Bowl : tactiques et techniques.
» Blood Ravens
» Blood Bowl edition legendaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
nemeton :: smoke and mirrors :: formality :: you're pack-